La Mandragore

File written by Adobe Photoshop 5.2

Noms locaux et variantes: Yabihin

Nom latin: Atropa mandragora

Famille botanique: Solanacée

Description : La mandragore est une plante des pays du pourtour méditerranéen. La plante est une herbacée " décevante ", sans tiges, avec de grandes feuilles molles près du sol, comme de la laitue. Les fleurs d'automne, blanches ou mauves, donnent naissances des baies jaunes ou rouges qui réémettent la lumière blanche. La racine est une rave impressionnante, brune l'extérieur, blanche l'intérieur. D'une taille pouvant atteindre 60 80 cm, elle peut peser plusieurs kilos.

Histoire:

             Hippocrate (460-380 av JC), préconise son usage par voie interne en alcoolat titre de anti-dépresseur, antispasmodique et sédatif, ainsi que par voie externe pour les injections vaginales ou dans le traitement des hémorroïdes.

             Apulée au 4e siècle, rédige " De virtutibus herbarum " dans lequel il précise " si l'on doit couper ou cautériser quelques membres, ou y porter le fer, que le patient boive une demi once de mandragore dans du vin, et il dormira jusqu' ce que le membre soit coupé, sans éprouver aucune douleur.

Propriétés pharmacologiques: La plante est riche en alcaloïdes délirogènes. Ces substances parasympathologiques entraînent notamment une mydriase et une narcose. Il agit d'atropine, de scopolamine et surtout d'hyociamine. Longtemps controversée pour sa spécificité, la mandragorine semble être en réalité une association des substances précédentes. En théorie, ces molécules peuvent être l'origine d'une intoxication mortelle.

Partie utilisée: Diverses présentations sont décrites pour l'utilisation de cette plante. Le suc est extrait de la tige, des feuilles ou du fruit ; la racine est débitée en rondelles et présentée sous forme d'alcoolat dans du vin de miel ; les fruits peuvent être consommés séchés

Vertus: sédative, antispasmodique, anti-inflammatoire (en cataplasme), hypnotique et hallucinogène. Elle présenterait également des propriétés aphrodisiaques lui confèrent une vertus fertilisante

Formulaire:

Parties utilisées : Racine

 

Principaux consistants connus : Alcaloïdes : hyociamine, hyocine, pseudo hyociamine, mandragorine

Propriétés :

              Antispasmodique (comme la belladone)

              Modérateur réflexe

Indications :

              Spasmes (entéro-collites, hémorroïdes)

              Crises douloureuses hépatiques et de l'ulcère gastrique

              Asthme, rhume des foins, coqueluche

              Règles douloureuses

Mode d'emploi :

              Alcoolature de racine : 15 30 gouttes par jour

Symbolisme ésotérique:

File written by Adobe Photoshop 4.0

Signature: C'est selon auteurs une des plantes les plus proches du règne animal. Condensateur fluidique par excellence elle entre dans la composition de nombreux charmes.

Usages traditionnels: Les baies de la mandragore étaient appelées " pomme du diable ", ou pomme d'amour, en raison des rêves érotiques qu'elle provoquait. En effet, la scopolamine contenue dans la plante est un narcotique qui provoque un sommeil plein de rêves précédé d'une phase d'excitation

Usages magiques:D'après De Gubernatis la mandragore est la plante magique par excellence c'est la plante des sorcières, tel point que dans le pays des Goths le mot ALRUNA désigne la fois la sorcière et la mandragore. Machiavel aurait appelé une de ses comédies Mandragora. Pièce dont le prétexte est l'utilisation du jus de mandragore comme fécondant des femmes stériles. Un autre mythe allemand fait de la mandragore l'arbre du Paradis terrestre. Porta vois dans la plante ou plutt dans sa racine une image humaine.  La mandragore homme serait blanche tandis que la mandragore femme serait noire. En France la mandragore se rapproche des noms mandagloire ou main de gloire. Maglore est une fée. Certaines superstitions paysannes prétendent que la mandragore poussent sous les chênes gui, d'autres encore vont récolter cette plante fabuleuse sous les gibets

Formulaire magique:

On récolte les mandragores, la nuit du vendredi, lorsqu'elles sont lumineuses après l'orage.

Il convient en premier lieu, de tracer trois cercles concentriques autour de la plante, avec un poignard magique, puis ensuite de dégager délicatement la racine.

Un chien noir affamé, animal condamné, est attaché au pied de la plante et, excité par le son du cor, est appelé au loin, devant franchir les trois cercles concentriques inscrits terre.

La plante émet lors de l'arrachage, un cri d'agonie insoutenable, tuant l'animal et l'homme non éloigné aux oreilles non bouchées de cire.

File written by Adobe Photoshop 5.2

La racine devient magique après lavage, macération et maturation en linceul ; elle représente l'ébauche de l'homme, " petit homme planté " ou " homonculus ". Ainsi choyée, elle reste éternellement fidèle son maître et procure son possesseur, prospérité prodigieuse, abondance de biens et fécondité.

De ce fait, elle est vendue très chère en raison du risque la cueillette, de préférence sexuée par la présence de touffes judicieusement disposées. Une autre tradition concernant les alunes nous dit que la mandragore de forme humaine peut être considérée comme un esprit servant. Elle est indéfectiblement liée celui qui l'a créé et ne peut être transmise qu' sa famille qui en a la charge ou encore cédée prix d'or. Celui qui achète une mandragore ne peut s'en débarrasser sauf la vendre plus cher qu'il ne l''a achetée.